Photo de Pierre sous la citadelle Chemin sur le Contadour

...Un fil conducteur m'était nécessaire, une sorte de satellite mental qui me permettrait de voir au loin Forcalquier et ses passions... (Les romans de ma Provence)

Filmographie

Nouvelle adaptation télévisée par France 3


Le premier tour de manivelle de l'adaptation du Sang des Atrides sera tourné dès janvier 2010 dans la région de Digne. La programmation du téléfilm est prévue fin 2010 avec Victor Lanoux à nouveau dans le rôle de Laviolette.


Adaptation des Courriers de la mort



Une adaptation de mon roman éponyme a été créée pour la télévision. Il s'agit d'un téléfilm en 2 parties réalisé par Philomène Esposito avec Victor Lanoux dans le rôle de Laviolette et produit par Christian Charret et Jacques Salles (depuis, cette oeuvre a été programmée trois fois sur France 3).


Pour la première fois depuis qu'on porte mes romans à l'écran, voici une adaptation que je ne renie pas. L'atmosphère du roman y est parfaitement rendue, la mise en scène est soigneusement fidèle à l'histoire.

Deux seules ombres au tableau: 1°/ je ne sais pourquoi la scénariste a modifié la parole d'Evangile qui est la clé de l'histoire: Comme vous mesurerez il vous sera mesuré. La phrase a été modifiée comme suit : Comme vous mesurez il vous sera mesuré ce qui enlève toute la valeur d'avertissement à l'aphorisme. 2°/ La dernière phrase du livre est scindée en deux parties du dialogue entre le juge Chabrand et Laviolette. C'est une citation exacte du Cimetière marin de Paul Valéry : Le vent se lève dit le juge et Laviolette ajoute : Il faut tenter de vivre. On m'a remplacé ça par : Il va falloir prévenir les gendarmes. Sans doute a-t-on jugé que l'autre phrase était trop intellectuelle pour les téléspectateurs. Mais ce sont là petits détails. L'ensemble couvre bien le mystère de l'action et son atmosphère et Victor Lanoux y donne toute la mesure de son talent.


Ambiance de tournage



Victor Lanoux / comédien :

J'avais lu bon nombre de romans policiers de Pierre Magnan. Né à Manosque cet écrivain, très influencé par sa région et par Giono... (...) donne à ses livres une atmosphère très particulière qui me touche beaucoup. C'est cet univers que l'on retrouve dans le petit village de Barles d'où sont envoyés Les courriers de la mort qui m'a séduit. Et puis, quelle langue formidable!

(interview Béatrice Dupas pour France 3).



Philomène Esposito / Réalisatrice :

Les courriers de la mort je l'ai lu d'une traite. J'ai aimé l'ambiance très particulière du livre. D'une manière générale, je sais très vite si je peux adapter un livre ou pas.(...) Dans ce roman, il y avait d'emblée une couleur, des descriptions des lieux et des personnages très cinématographiques, même si le style de Pierre Magnan, très littéraire, comporte beaucoup d'astuces qui sont autant de pièges à éviter pour l'écriture d'un film. (...) Ce qui m'a également séduit dans ce livre, c'est que ce n'est pas un simple polar...

(interview Béatrice Dupas pour France 3).



Folio policier


A cette occasion la collection folio a changé la couverture du livre et l’a remplacée par une photo de Lanoux dans le film :

Extrait de la 4ème de couverture :

Contre la porte du cimetière de Barles, près de Digne, il y a une boîte aux lettres qu'on ne remarque jamais. Pourtant, dans les années soixante, l'assassin à la belle écriture l'a parfois utilisée. C'était l'époque où Pencenat Émile creusait sa tombe, dimanche après dimanche. Il a été le premier à voir l'une de ces étranges missives, annonciatrices d'une vengeance à retardement.


Autres adaptations pour la télé :

  • Le Sang des Atrides, 1981, adaptation : Sam Itzkovitch et Michel Lebrun; réalisation : Sam Itzkovitch
  • Le Secret des Andrônes, 1982, adaptation : Bruno tardon ; réalisation : Sam Itzkovitch
  • L'Aube insolite, 2002, adaptation : Pierre Magnan ; réalisation : Claude Grinberg
  • Les Courriers de la mort, 2006, adaptation : Odile Barski ; réalisation : Philomène Esposito, avec Victor Lanoux dans le rôle du commissaire Laviolette

Autres adaptations pour le cinéma :

  • La Maison assassinée, 1988, adaptation : Jacky Cukier et Georges Lautner ; réalisation : Georges Lautner.
Copyright © 2009 Ce site a été réalisé par Nicolas Rabuté-Magnan, avec la collaboration de Françoise Magnan.

Il est entièrement réalisé et exploité à l'aide de logiciels libres (GNU/Linux, bluefish, gFTP, Gimp...)